Biographie

photo 2DSC01746 “Simplicity is not an objective in art, but one achieves simplicity despite one’s self by entering into the real sense of things.” Constantin Brancusi

Je m’appelle Marceau Verdiere. Je suis artiste peintre et parfois photographe. Je partage mon temps entre Humboldt County dans le nord de la Californie ou je vis et travaille depuis près d’une vingtaine d’années, et Le Hohwald en Alsace, ma terre natale où je me ressource grâce aux liens forts que j’entretiens avec ma famille et mes amis.

Depuis longtemps j’ai compris que ma vie prend son sens par la créativité.

D’une part, lorsque je peins, je m’échappe des contraintes de la vie quotidienne. D’autre part, j’assouvis le besoin de créer un alentour plus beau et significatif, pour moi-même et toutes personnes qui pourraient voir mon travail.

Et puis mon travail permet de traduire mes réactions émotionnelles vis-à-vis de mon environnement et donc de clarifier mes ressentis. L’art est la langue de mes dialogues internes. Mais surtout, pour ces précieuses heures chaque jour, je suis en paix avec mon esprit. Dans ces moments les mouvements de mon corps sont en symbiose, en harmonie avec l’état de mes pensées.

Je travaille depuis de nombreuses années de manière abstraite en utilisant l’huile sur toile, bois, carton ou papier. La sensualité de la peinture à l’huile, et la longévité de sa période de séchage contraste avec le monde sur-dépêché que l’on affronte quotidiennement.

L’abstraction est le fruit d’une recherche esthétique lente, logique et inévitable. J’ai besoin de créer d’une pureté non polluée par les impositions toujours plus agressives et vulgaires qui envahissent notre champ de vision. Cette démarche est à l’évidence en cours et je me réjouit des découvertes à venir sur ce chemin. D’ailleurs par l’expression abstraite je suis plus sincère avec moi-même au travers des mots visuels et des mondes que je crée. Brancusi sait le mettre en mot en disant : « La simplicité n’est pas un but dans l’art; on arrive à la simplicité malgré soi en s’approchant du sens réel des choses »

Mon inspiration est tirée au départ du chaos et de l’imprévisible dans la vie, dans la nature. Mais aussi j’admire les œuvres des artistes du mouvement expressionniste abstrait dans les années cinquante à New York tel que Rothko ou Kline- J’etudie le travail des artistes tels que Vasudeo Gaitonde, Zheng Congbin, Fernando Zobel ou Pierre Soulages , et j’emprunte aux formes des sculptures de Daniel frachon. De plus je suis curieux, et pour tout dire, même envieux des liens qui existaient entre les artistes dans les mouvements du 20eme siècle. Je suis intrigué par les paroles des poètes décadents-romantiques français et la philosophie des existentialistes. Esthétiquement, je suis attiré par la philosophie Japonaise du Wabi Sabi . Mais par-dessus tout, mes influences les plus fortes viennent de par mes voyages à travers le monde. Mes vagabondages ont fait de moi l’homme et l’artiste que je suis en formant et cultivant mon individualité. Voyager offre à mon esprit agité la meilleure de toutes les éducations, celle qu’aucune institution ne saurait enseigner: apprendre à sentir, toucher, entendre et voir; J’ai appris à donner, perdre, trouver, abandonner, condamner et pardonner.

Tout cela, cumulé sur une vie qui déjà me semble longue, est ce qui motive ma créativité. Je suis éducateur, artiste et raconteur, et j’espère que mes histoires vous intrigueront.

Mitglied: The Redwoods Art Association et The Humboldt Arts Council.